Utilitaires

Waalaxy. Cold email avec LinkedIn et votre boîte mail

Waalaxy
Écrit par Fidel Navamuel

Waalaxy est une plateforme pour mener à bien des campagnes automatiques de cold emails. Le service se destine aux commerciaux et marketeurs qui y trouveront une solution relativement simple et complète pour mener à bien des campagnes de cold emails.

Waalaxy permet de trouver des prospects à travers LinkedIn avant d’automatiser l’envoi de plusieurs messages en fonction des actions ou réactions de ces derniers.

LinkedIn pour sourcer des prospects à qui envoyer des cold emails

Cette plateforme de marketing par mail permet d’uploader soi-même une base de prospects mais sa vraie valeur ajoutée réside dans sa capacité à se connecter à LinkedIn pour en trouver d’autres. Vous allez pouvoir utiliser les dizaines de filtres et critères différents sur la plus grosse base de données BtoB au monde.

Trouver des prospects cold emails

Vous pourrez envoyer directement des invitations, voire des relances avec un système de séquences automatiques. Waalaxy offre des connecteurs pour synchroniser le tout avec votre propre CRM. Mais l’outil ne s’arrête pas là, il va vous permettre aussi de les contacter par mail. La plateforme offre un outil de recherche et d’enrichissement des données Linkedin (Dropcontact) pour trouver automatiquement les emails professionnels de vos prospects.

Automatiser les envois de cold emails

Vous allez pouvoir faire de la prospection multi-canal LinkedIn + mail. Pour ce qui est des mails, l’outil offre la possibilité de mettre en place des séquences de mails en fonction des actions ou des non-actions des destinataires de vos campagnes. Vous pourrez connecter vos clients mails habituels et suivre les résultats dans un tableau de bord central.

envoyer des cold emails

Avec Waalaxy vous allez pouvoir combiner l’automatisation LinkedIn et l’envoi de cold emails pour maximiser les résultats.

Vous pouvez tester gratuitement l’interface de la plateforme et les fonctions de base pendant quelques jours. Ensuite il vous faudra passer à un abonnement payant. Comptez une cinquantaine d’euros par mois.

Partagez
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire